Archives par mot-clé : acide hyaluronique

L’ACIDE HYALURONIQUE DANS LES MALADIES DU PÉRIODONTE : FOCUS SUR LA LITTÉRATURE LA PLUS RÉCENTE

Télécharger PDF

L’acide hyaluronique est un composant essentiel de la matrice du ligament parodontal.

Il joue en effet un rôle clé dans le contrôle de l’hydrodynamique tissulaire : les grandes dimensions moléculaires et la présence d’un grand nombre de charges négatives vous permettent d’absorber une grande quantité d’eau et exercer une pression importante sur les tissus tout autour qui favorise l’expansion de l’espace intracellulaire, ce qui permet d’équilibrer la force de traction à laquelle est soumis le ligament parodontal. Continuer la lecture de L’ACIDE HYALURONIQUE DANS LES MALADIES DU PÉRIODONTE : FOCUS SUR LA LITTÉRATURE LA PLUS RÉCENTE

Partager:

Les effets de l’application d’Acide hyaluronique après détartrage et curetage radiculaire : résultats d’une étude clinique randomisée chez les patients atteints de parodontites chroniques.

Télécharger PDF

L’intervention de détartrage et de curetage radiculaire représente sans aucun doute une approche thérapeutique efficace pour réduire l’inflammation gingivale et la profondeur de la poche au cours des maladies parodontales. Au fil des années, il y a eu plusieurs tentatives de thérapies additionnelles pour prolonger les effets bénéfiques de l’intervention, telles que l’application in situ de chlorhexidine à libération lente1 ou minocycline micro-encapsulée2.

L’application d’Acide hyaluronique, lequel comme on le sait, est un élément présent dans le ligament parodontal, peut représenter une ultérieure approche thérapeutique supplémentaire possible pour le traitement de détartrage et curetage radiculaire.

Continuer la lecture de Les effets de l’application d’Acide hyaluronique après détartrage et curetage radiculaire : résultats d’une étude clinique randomisée chez les patients atteints de parodontites chroniques.

Partager:

Acide hyaluronique et membranes biorésorbables dans les imperfections intra-osseuses

De nombreuses études cliniques ont mis en évidence l’utilisation de la régénération tissulaire dans l’amélioration des imperfections intra-osseuses du périodonte1,2. Toutefois, il ressort clairement de la littérature que les connaissances actuelles sur les mécanismes de régénération parodontale ne sont pas encore complètes, étant donné que certaines interventions ont échouées face à la difficulté intrinsèque de guérison du parodonte.

Au fil du temps de différents biomatériaux ont été utilisées pour corriger les défauts du périodonte en stimulant la régénération osseuse et le cément3, y sont par exemple les facteurs de croissance de type polypeptide ou les protéines osseuses morphogénétiques. Continuer la lecture de Acide hyaluronique et membranes biorésorbables dans les imperfections intra-osseuses

Partager:

Effets de l’acide hyaluronique de haut poids moléculaire sur le ligament parodontal

L’acide hyaluronique, comme on le sait, est amplement utilisé dans le secteur odontologique pour ses effets positifs sur les processus de réparation du périodonte suite à une thérapie chirurgicale ou non chirurgicale. Par exemple, il existe une abondante littérature où de nombreuses études mettent en évidence les effets bienfaisants de l’acide hyaluronique pour réduire l’écoulement de sang  1-4. Continuer la lecture de Effets de l’acide hyaluronique de haut poids moléculaire sur le ligament parodontal

Partager:

L’ACIDE HYALURONIQUE ET LES FACTEURS DE VIRULENCE BACTÉRIENNE DANS LES PÉRIODONTITES

Télécharger PDF

L’acide hyaluronique est le glucosaminoglycane de haut poids moléculaire le plus abondant qui existe dans la matrice extracellulaire des tissus mous du périodonte. En odontoiatrie il est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes en particulier dans le traitement des gingivites et des périodontites (Sukumar S, Drízhal I Acta Medica: 2007;50(4):225-8). Continuer la lecture de L’ACIDE HYALURONIQUE ET LES FACTEURS DE VIRULENCE BACTÉRIENNE DANS LES PÉRIODONTITES

Partager: