L’ACIDE HYALURONIQUE DANS LES MALADIES DU PÉRIODONTE : FOCUS SUR LA LITTÉRATURE LA PLUS RÉCENTE

Télécharger PDF

L’acide hyaluronique est un composant essentiel de la matrice du ligament parodontal.

Il joue en effet un rôle clé dans le contrôle de l’hydrodynamique tissulaire : les grandes dimensions moléculaires et la présence d’un grand nombre de charges négatives vous permettent d’absorber une grande quantité d’eau et exercer une pression importante sur les tissus tout autour qui favorise l’expansion de l’espace intracellulaire, ce qui permet d’équilibrer la force de traction à laquelle est soumis le ligament parodontal.

Les effets de l’acide hyaluronique dans le processus d’adhésion, migration et la différenciation ont clairement défini les deux grands domaines d’utilisation de l’acide hyaluronique par l’odontologiste lors du traitement des maladies du périodonte 1:

Adjuvant dans le traitement des maladies parodontales :

La plus récente littérature a mis en évidence les effets bénéfiques de l’utilisation d’acide hyaluronique à côté de la thérapie mécanique (détartrage, curetage gingival ou radiculaire, etc.) en raison de ses capacités anti-inflammatoires, cicatrisantes et régénératrices2. Les effets les plus évidents qu’il est possible d’extrapoler à partir d’une révision systématique de la littérature récente3 sont l’efficacité anti-inflammatoire et la réduction de la profondeur de la poche parodontale.

Ostéoinduction :

Les capacités de régénération de l’acide hyaluronique sont largement utilisées en implantologie car en favorisant l’ostéointégration il facilite l’application de greffes osseuses dans les zones endommagées.

L’acide hyaluronique, en effet, augmente les propriétés ostéogéniques et ostéoinductives des matériaux osseux hétérologues en y favorisant leur intégration en vertu des effets stimulants sur les ostéoblastes4.

L’acide hyaluronique s’est révélé efficace pour favoriser la production de tissu simil-osseux dans les processus de greffe avec tissus osseux autologues 5.

  1. Dahiya P, Kamal R. Hyaluronic acid: a boon in periodontal therapy. North Am J Med Sci 2013; vol 5 (5): 309-15.
  2. Bansal J, Kedige SD., Anand S. Hyaluronic acid a promising mediator for periodontal regeneration.IJDR 2010; 21 (4): 575-78.
  3. Muller. Hyaluronic acid as adjunct to scaling and root planning – A brief systematic review.Periodontol. 2013 July 12
  4. Huang L .et al. The effects of hyaluronan on osteoblast proliferation and differentiation in rat calvarial-derived cell cultures. J Biomed Mater Res 2003 sept 15; 66° (4): 880-4.
  5. Ballini A. et al. Esterified hyaluronic Acid and autologous bone in the surgical correction of infra.bone defects. Int J Med Sci 2009, 6:65-70.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *