Acide hyaluronique et membranes biorésorbables dans les imperfections intra-osseuses

De nombreuses études cliniques ont mis en évidence l’utilisation de la régénération tissulaire dans l’amélioration des imperfections intra-osseuses du périodonte1,2. Toutefois, il ressort clairement de la littérature que les connaissances actuelles sur les mécanismes de régénération parodontale ne sont pas encore complètes, étant donné que certaines interventions ont échouées face à la difficulté intrinsèque de guérison du parodonte.

Au fil du temps de différents biomatériaux ont été utilisées pour corriger les défauts du périodonte en stimulant la régénération osseuse et le cément3, y sont par exemple les facteurs de croissance de type polypeptide ou les protéines osseuses morphogénétiques. Continuer la lecture de Acide hyaluronique et membranes biorésorbables dans les imperfections intra-osseuses

Partager:

Effets de l’acide hyaluronique de haut poids moléculaire sur le ligament parodontal

L’acide hyaluronique, comme on le sait, est amplement utilisé dans le secteur odontologique pour ses effets positifs sur les processus de réparation du périodonte suite à une thérapie chirurgicale ou non chirurgicale. Par exemple, il existe une abondante littérature où de nombreuses études mettent en évidence les effets bienfaisants de l’acide hyaluronique pour réduire l’écoulement de sang  1-4. Continuer la lecture de Effets de l’acide hyaluronique de haut poids moléculaire sur le ligament parodontal

Partager:

PÉRIODONTITES ET NOUVEAUX BIOMARQUEURS DIAGNOSTIQUES

Télécharger PDF

Les maladies parodontales destructrices frappent en moyenne 10 à 15 % de la population mondiale et sont une des causes majeures de la perte des dents chez l’adulte. Le processus inflammatoire du tissu conjonctif résulte généralement de la présence et de la virulence des microorganismes présents dans la plaque gingivale, lesquels à leur tour sont considérés comme le facteur déclenchant, tandis que les réponses défensives de l’organisme interviennent dans la régulation de l’évolution de la maladie (1). Continuer la lecture de PÉRIODONTITES ET NOUVEAUX BIOMARQUEURS DIAGNOSTIQUES

Partager:

L’ACIDE HYALURONIQUE ET LES FACTEURS DE VIRULENCE BACTÉRIENNE DANS LES PÉRIODONTITES

Télécharger PDF

L’acide hyaluronique est le glucosaminoglycane de haut poids moléculaire le plus abondant qui existe dans la matrice extracellulaire des tissus mous du périodonte. En odontoiatrie il est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes en particulier dans le traitement des gingivites et des périodontites (Sukumar S, Drízhal I Acta Medica: 2007;50(4):225-8). Continuer la lecture de L’ACIDE HYALURONIQUE ET LES FACTEURS DE VIRULENCE BACTÉRIENNE DANS LES PÉRIODONTITES

Partager:

TEA TREE OIL DANS LE TRAITEMENT DES GINGIVITES ET DES PARODONTITES

Télécharger PDF

Tea Tree Oil (TTO) est un huile essentiel obtenu à partir de la distillation des feuilles de Melaleuca alternifolia, un arbre croissant spontanément dans plusieurs régions de l’Australie. Les aborigènes australiens ont fait pour des milliers d’années un grand usage des feuilles de cet arbre douées de propriétés de guérison de coupures, abrasions, infections cutanées et d’autres situations.

En vertu de ses consistantes propriétés antibactériennes, le TTO a été largement utilisé en phytothérapie et dans plusieurs produits cosmétiques, produits pour l’hygiène personnelle, médicaments et produits dentaires (dentifrices, collutoires). Continuer la lecture de TEA TREE OIL DANS LE TRAITEMENT DES GINGIVITES ET DES PARODONTITES

Partager: